La Pyrite, Pierre Alchimique

La Pyrite, Pierre Alchimique

Expérience d’un voyage avec la Pyrite

 

J’ai un trop-plein dans la tête !

Après une période hivernale à tourner dans le vide, je sens affluer de nouvelles énergies sans savoir quoi en faire et je n’y vois pas clair : pleins d’idées, des envies… mais rien de précis!

Comment structurer tout cela dans la matière?

Je pense alors à la Pyrite, mélange de fer et de soufre, allure futuriste aux éclats dorés, dense et lourde, cette pierre est mystérieuse…

Je la prends en main et je ressens immédiatement son énergie : premier contact  direct au ventre, limite nausée, la Pyrite ramène puissamment les énergies dans mon corps, plus précisément de l’estomac au bas ventre. Elle me pousse à prendre d’amples respirations, elle me pose dans mon bassin, puis dans mes jambes que je sens de plus en plus lourdes, cela se fait très rapidement. S’imposent à moi les mots suivants : « tout d’abord, ici et maintenant, dans le corps; d’abord la connexion à la matière : sois la matière, tu ne peux rien faire si tu n’es pas dans la matière, comment veux-tu créer quelque chose qui va être effectif et porter ses fruits si tu n’es pas bien amarrée, si tu ne poses pas d’abord la structure? Poser la structure, c’est être ta structure, c’est habiter pleinement ton corps »

Je suis maintenant dans mon corps, c’est lourd sans être pesant, une sensation d’être bien assise dans mon centre. Pour l’instant je ressens principalement la partie basse de mon corps, à partir de mon ventre jusque dans mes pieds. Cette zone est devenue lumineuse, d’une lumière jaune pâle dorée. Respiration complète.

Je sens maintenant l’énergie qui s’installe tranquillement mais puissamment dans le haut du corps, elle vient réveiller mes poumons, la zone du cœur, et en même temps elle remonte dans le cou et la tête. Légère sensation de vertige, la tête bascule sur les côtés de gauche à droite, devant, derrière, en suivant le flux que suggère la Pyrite. Elle m’incite à me positionner plus droite, elle tire mes épaules en arrière, ouvre le plexus et le thorax. Je laisse faire, je laisse cette énergie se poser en moi, elle continue de me « travailler » dans le thorax, ma respiration n’a pas encore trouvé son rythme régulier, et elle « pousse » au niveau du front, du troisième œil, zone toujours sensible chez moi.

Le plexus commence à se détendre : gargouillis, respiration plus tranquille, plus ample. Dans la tête, elle continue son œuvre, elle fraye son chemin dans des zones un peu « serrées », « remplies », « peu fluides », elle fait de la place, elle range tout à sa place, chaque zone l’une après l’autre. J’ai l’impression au fur et à mesure qu’un entonnoir s’installe dans ma tête : un entonnoir formé par mes sourcils qui remontent sur les côtés extérieurs, le creux central atteignant le milieu du nez et le tube descendant jusque dans mon plexus solaire. Alors tout d’un coup tout semble plus clair, ce n’est plus le fouillis dans ma tête, tout est calme, pas d’idée précise, mais une sensation de calme, une sensation d’ouverture connectée à un espace plus grand, et la perception d’intégrer des données qui viennent d’un autre espace que le mien présentement.

Je me rappelle la question que je me posais au départ : « comment structurer ce qui m’habite dans la matière ? ». La réponse n’arrive pas de manière linéaire, ordonnée. Je reçois l’image d’une échelle avec des barreaux horizontaux qui sont tantôt à droite, tantôt à gauche, tantôt au milieu et où les éléments s’intercalent comme cela, d’une manière qui semble aléatoire : les décisions, les actes arrivent les uns après les autres, quand c’est le bon moment sans qu’on puisse appréhender à l’avance l’objectif final, ni même le chemin précis pour aboutir à l’objectif.

pyrite pierre achimique

Je m’observe essayer de réfléchir  pour comprendre ces mécanismes et cela génère une pression qui me provoque un mal-être. En effet, je me rends compte que cela va à l’encontre de l’énergie installée de la Pyrite et de l’état de bien-être qui s’était posé.

Ne pas réfléchir, ne pas essayer de comprendre, juste rester dans cet état d’accueil, de présence à soi, au corps et en même temps à tout l’espace, à toutes les énergies, toutes les fréquences qui m’entourent et avec lesquelles je suis en contact, en connexion. Et faire les choses au fur et à mesure, chaque pas l’un après l’autre, ne rien forcer, laisser venir, respirer, respirer la vie, telle qu’elle est, respirer chaque chose, chaque élément, ne rien rejeter, ne rien contrôler, tout prendre et laisser faire, tout accueillir, se laisser traverser et laisser les choses s’engranger toutes seules, laisser l’alchimie se faire. Je sens à ce moment-là une émotion monter en moi, alors que j’ai cette sensation d’engrangement et d’alchimie, je ne comprends pas ce qui se passe, mais je sens que dans l’accueil de tout ce que je reçois de l’extérieur et qui rentre en contact avec mon intérieur, avec ma matière cellulaire, là, il se passe quelque chose de profondément émouvant : le corps prend ce dont il a besoin, il laisse passer le reste, puis il créé : je perçois dans mon ventre un cocon qui tourne doucement sur lui-même, qui se façonne comme une pelote de laine. Puis ce cocon remonte au niveau du troisième oeil, il est lumineux, il détient tous les potentiels pour la mise en œuvre maintenant dans la matière. Tous ces potentiels sont déposés dans mon mental qui recueille toutes ces informations ! Je sens une densité s’installer dans toute ma tête, alors que les informations passent dans tous les réseaux.

Au bout de quelques minutes, je sens que l’information est passée, elle s’est imprégnée dans mon corps, dans toutes les cellules. Je sens que l’énergie est posée pour aujourd’hui et que tout est prêt pour la suite. Je ne sais pas encore quelle sera cette suite, de quelle manière elle va se matérialiser, mais je sens que c’est là.

Pyrite oeuf boule pierre alchimique

Merci à la Pyrite pour cette mise en conscience de ses processus  alchimiques, merci pour ce beau voyage intérieur!

Je sais que la Pyrite va « m’appeler » tous les jours pendant la période qui va suivre afin de continuer à distiller son énergie en moi et empêcher les anciens automatismes de reprendre le dessus. Et j’accompagnerai la Pyrite de l’Hématite pierre de matérialisation par excellence. Ces deux énergies ensemble vont m’aider à structurer mes idées pour les mettre en matière.

Précision pour les personnes qui n’ont pas encore expérimenté le ressenti avec les Cristaux : ce type d’expérience reste très personnel et ponctuel, c’est-à-dire qu’une même personne peut expérimenter des sensations très différentes à chaque fois. De même, il est tout à fait normal que plusieurs personnes faisant le même exercice aient des perceptions différentes, celles-ci correspondant à leur propre mode de fonctionnement. Cependant, ces perceptions ou sensations, même si elles semblent éloignées les unes des autres sont toujours en lien avec la fréquence de la Pierre utilisée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*